Les projets de formation… Notre raison d’être !

EGUEDI a plusieurs projets de formation en cours, à des stades plus ou moins avancés selon les contextes locaux.

Cameroun

Inde du Sud (Kerala)

Kirghizistan 

Madagascar

A suivre à court, moyen ou long terme !

CAMEROUN

Partenariat avec GESCOD
En novembre 2017, nous participons au salon SOLIDARISSIMO à Colmar avec :
– Christiana et Ekéni, agents d’accueil à l’Office de Tourisme de Limbé
– Catherine, chargée de mission à GESCOD (anciennement IRCOD, notre partenaire pour la Casamance).
Leurs objectifs :
– Développer l’attractivité touristique de la région de Limbé, en structurant l’Office de Tourisme et en renforçant les compétences de son personnel
– Valoriser le patrimoine historique et culturel de Akono, en réhabilitant un ancien site missionnaire qui pourrait devenir un centre d’accueil touristique.

L’idée d’une formation est née : moitié à Limbé (région anglophone), moitié à Akono (région francophone), à laquelle se joindraient des guides des zones de chefferie de l’Ouest.

Etat d’avancement du projet
Une mission effectuée par GESCOD fin 2018 au Cameroun définit les premières orientations :
– Le sud-ouest étant exposé au niveau sécuritaire, la formation se ferait à Akono (60 km de Yaoundé) avec des guides de Limbé et d’Akono
– L’Office de Tourisme de Limbé propose une formation en avril 2019, après le Festival des Arts et de la Culture
– Une infrastructure existante permet d’abriter salle de formation et hébergement
– Une sortie de terrain pourrait être organisée auprès de l’Association TOCKEM, œuvrant pour un tourisme solidaire dans l’ouest du pays.


La mission semble ambitieuse dans un délai aussi court. EGUEDI doit s’assurer de la disponibilité des formateurs, adapter ses modules de formation aux besoins et au pays, organiser son déplacement. GESCOD et O.T. doivent assurer le recrutement des participants et prévoir les installations logistiques. Mais « à cœur vaillant, rien d’impossible » !

INDE DU SUD – KERALA

L’idée d’une mission exploratoire au Kérala est suggérée début 2017 à EGUEDI, par une adhérente en contact avec le directeur de l’Alliance Française de Trivandrum et Cochin.
Partenaires potentiels et différents acteurs du tourisme sont rencontrés en décembre 2017.

Le projet
Le  CHAVARA cultural center est un centre de formation aux métiers du tourisme et du management, qui accueille l’antenne de l’Alliance Française de Cochin.

Dans l’idée de développer un tourisme francophone de proximité et de curiosité, il propose depuis janvier 2018 à ses étudiants un cours de français du tourisme selon la méthode F.O.S.

Nous devons attendre que cette promotion maîtrise le français pour qu’une formation EGUEDI puisse être organisée.

KIRGHIZISTAN

Première piste
En 2016, une adhérente nous met en contact avec l’association CBT à Sary Moghul et avec des agences de voyages du pays.
Ils souhaitent améliorer les conditions de vie des habitants des régions montagneuses reculées, par un tourisme rural respectant l’environnement naturel et la culture de la population locale.

La demande exprimée à EGUEDI est de professionnaliser les bergers du Pamir afin qu’ils deviennent guides francophones pendant l’été, cette région recevant un flux croissant de randonneurs.

Deuxième piste
Au salon SOLIDARISSIMO en novembre 2017, nous rencontrons Gulnara SULTANKULOVA, responsable de l’agence de tourisme solidaire « Tian-Shan Adventures ». Elle travaille principalement dans la région de Naryn, sud-est, mais aussi dans la zone de Batken et celle du Pamir au sud-ouest.
Elle a collaboré avec Tourisme Sans Frontières en proposant des projets de développement pour son pays, dont la réhabilitation du caravansérail de Tash-Rabat dans la région de Naryn.
Elle se propose d’organiser une formation à Osh, en regroupant les guides francophones de Batken, Naryn et ceux du Pamir.

La collaboration avec CBT nécessite :
– d’avoir un référent kirghize parlant français
– de dispenser dans un premier temps aux populations concernées une formation Français Langues Etrangères qui pourrait être ciblée et orientée sur le métier de guide.
Un partenariat avec Gulnara pourrait être envisagé à condition que les guides soient parfaitement francophones.

Une mission exploratoire reste néanmoins obligatoire avant qu’EGUEDI s’engage dans ce projet.

MADAGASCAR

Dans la continuité des actions de formation déjà réalisées à Madagascar depuis 2017, d’autres projets sont en phase d’étude :

  • Une formation de guides dans la région d’Antsirabé en 2019, avec l’Office de Tourisme et la Direction Régionale du Tourisme.
  • La première étape d’une formation de formateurs avec les guides volontaires et repérés à Majunga et d’Aloatra-Moramanga
  • Une rencontre avec le Ministère du tourisme, afin de coordonner de nouvelles demandes de formation à Diego Suarez, Tamatave, Tana, Tuléar, et de les inscrire dans un projet d’ordre national.