Une histoire de Coopération Décentralisée qui continue…
Après le programme de formation mis en place avec IRCOD en Casamance de 2014 à 2017, GESCOD contacte EGUEDI afin de professionnaliser les guides du sud et sud ouest du Cameroun, dans le cadre de son projet de développement touristique de ces régions.
Prêts, partez ! Une formation de guides a lieu à Akono du 15 au 29 avril 2019.

Un environnement inhabituel

En raison du contexte sécuritaire dans le sud anglophone, la mission prévue à l’office du tourisme de Limbé (au pied du Mont-Cameroun) est déplacée au dernier moment à Akono, petite bourgade à 60 kms au sud de Yaoundé.

Pour nous accueillir, non pas l’habituel Office de tourisme mais une ancienne mission perdue au milieu de la forêt équatoriale, fondée en 1920 par des pères spiritains alsaciens. S’y trouve aujourd’hui un centre d’accueil tenu par la Congrégation des Sœurs de la Croix de Strasbourg.

Un confort pour formateurs et stagiaires, puisque salle de formation, hébergement et restauration sont regroupés au même endroit.

Un équilibre réussi

2 groupes géographiques
Les stagiaires viennent du sud et de l’ouest du pays : Akono, Limbé, Dschang, Douala, Bafoussam.

2 groupes linguistiques
Les guides hommes et femmes sont francophones et anglophones.

Mais 2 = 1 !
Ils ont vite fait connaissance, se sont appréciés et entraidés, formant un collectif solidaire et uni.

Un programme adapté

Les 2 semaines de formation, au lieu des 3 préconisées par EGUEDI, ont nécessité des coupes dans le programme : exit les premiers secours et la cartographie (hormis la construction de circuits). Autre conséquence : la réduction du temps d’intervention des stagiaires.
Il a fallu également composer pour organiser les sorties de terrain : présence souvent obligatoire d’un guide local pour les visites, moyen de transport peu approprié pour un travail en groupe, annulation de dernière minute, météo changeante…
Malgré ces contraintes, les stagiaires sont satisfaits. Ils ont découvert des richesses floristiques et naturelles qu’ils ne soupçonnaient pas de leur pays. Ils ont pris conscience de la responsabilité et du travail demandés à un guide, et des liens d’amitié se sont créés.

Des partenaires très présents

GESCOD s’est fortement impliqué dans cette formation : préalablement (apport de documentations, informations sur les stagiaires), résolument (bon choix des stagiaires), financièrement (prise en charge de la majorité des frais des stagiaires comme des formateurs) ; et toujours discrètement !

La présence sur place d’une volontaire CARITAS a permis un gain de temps considérable sur un plan pratique.

Sans oublier la gentillesse des SŒURS DE LA CROIX qui ont tout fait pour nous simplifier la vie. Mention spéciale à Sœur Zita : soucieuse en permanence de la réussite de la formation, elle avait aussi fort à faire entre la cuisine et le fonctionnement complexe de l’électricité ou des pompes à eau !