Forts de notre premier succès à Vientiane en 2010, EGUEDI récidive pour 3 semaines en juillet 2011…

A la demande des institutions officielles, la formation est organisée dans le nord du pays, à Luang Prabang, ville touristique par excellence au Laos, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
Une équipe de 8 formateurs, dont 4 nouveaux, en assure l’animation.

Des modules de formation revisités

L’expérience de la formation à Vientiane pousse les formateurs à réadapter certains contenus.

Exit la cartographie du fait d’un manque de cartes existantes et d’un cadre législatif contraignant. Une intervention axée sur la construction de circuits démontre toutefois l’intérêt de ce contenu dans une formation de guide.
Exit les sorties terrain à la journée au profit de séquences plus courtes telles que le Palais Royal, le bouddhisme et la vie des moines à travers la visite du Wat Xieng Thong, l’ascension du Mont Phousi, déclenchant chez les étudiants un véritable élan pour le métier de guide.
Quant au module premiers secours, il nécessite quelques aménagements pour être en concordance avec les réalités culturelles locales.

Un désenchantement passager

Faute de communication préalable suffisante, nous apprenons une fois sur place que la formation théorique annuelle des guides organisée par le pays a lieu en même temps que la nôtre… In extrémis, les partenaires parviennent à réunir 3 guides et une quinzaine d’étudiants en français, et évitent ainsi à EGUEDI de rentrer bredouille !

Certes, ces étudiants n’ont pas le profil requis par EGUEDI. Mais grâce à leur enthousiasme, leur soif d’apprendre, leur niveau universitaire et leur facilité à manier la langue française, ils savent tirer profit de la formation. Outre le fait de créer un groupe fédérateur, cette opportunité leur permet d’appréhender le métier de guide et a même suscité des vocations !

Une mention spéciale

Félicitations à nos partenaires pour l’organisation de cette formation et les excellentes conditions de travail et d’hébergement offertes : une salle climatisée et bien équipée de l’office du tourisme pour les séances théoriques ; une terrasse et une cour attenantes pour le travail en groupe et les pauses ; des hôtels tout confort pour les formateurs ; un taxi régulier pour rejoindre la salle de formation.

Et à Bouthieng Soulivahn, président de l’association des agences de voyages (LUTA), pour sa présence permanente, sa ténacité et ses efforts avant et pendant la formation. Un vrai partenaire, juste un peu trop anglophone pour EGUEDI !

Rendez-vous est pris pour Paksé dans le sud du Laos, avec les mêmes partenaires, mais après la formation théorique ANTL planifiée en août 2012 !